Mur mitoyen ou accolé ?

la maison jumelée: propriété privée ou pas ?

Vous avez trouvé une jolie maison jumelée, mais vous hésitez à l’acquérir car vous vous inquiétez de la séparation entre votre maison et celle de votre voisin.

En effet, la question du mur mitoyen peut être la source de quelques préoccupations de voisinage.

Aussi, pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques points de repère précis.

 

Mur accolé ou mitoyen : Comment les différencier ?

C’est la première question à se poser. Il faut faire la différence entre mur mitoyen et mur accolé, car si le premier entraîne une copropriété avec les droits et contraintes qui y sont attachés, le second lui relève de la propriété privée.

Alors faut-il vraiment acheter une maison individuelle pour échapper aux contraintes de la copropriété?

 

Le mur mitoyen : un cas de copropriété

Un seul mur sépare les deux maisons jumelées. Ce mur unique est donc la propriété commune des deux voisins. Il est à noter que chacun est propriétaire de la totalité du mur et non pas de la moitié. Chacun est donc responsable de l’entretien de ce mur dans sa globalité ; les frais sont répartis à parts égales. Dans le cas d’une dégradation due à l’un des propriétaires : les frais de réparation incombent à la partie responsable desdites dégradations.

 

Le mur accolé :

Il s’agit en réalité de deux murs, montés côte à côte à 4cm de distance minimum. Cette séparation garantit à chaque propriétaire la possession et responsabilité exclusive de son mur. Etant donné qu’il n’y a pas de mur commun entre ces deux maisons jumelées, il ne s’agit pas d’une copropriété : aucun syndicat de copropriété n’est nécessaire : chacun est propriétaire chez lui à 100%.

Le choix du mur accolé est un gage de sérénité de plus.